Blog

La formation repensée

par Caroline Drouart 18 janv., 2018
par Caroline Drouart 15 janv., 2018
La prochaine réforme de la formation professionnelle doit l'intégrer : mesurer la qualité d'une action de formation. Après le Datadock, dont l'objectif est de référencer les organismes de formation sur 21 critères qualité, cela va passer aussi par la "certification" des organismes de formation. Mais aujourd'hui, comment quantifier l'impact et la performance d'une action de formation ?  
Les entreprises ont du mal à mesurer les retours sur investissement de leurs formations. Mais les organismes de formation ont une rôle à jouer et sont en première ligne. Dans l'ère de l'expérience client, doit également s'appliquer l'expérience apprenant. Evaluations à froid (qui n'est pas, encore aujourd'hui systématiquement proposé), retours d'expérience avec la transposition des acquis de la formation...Cela autour d'un point essentiel : rester en lien avec les formateurs post-formation selon l'action, la durée... Voilà quelques pistes toutes simples mais qui ont beaucoup d'importance.
par Caroline Drouart 09 janv., 2018

La formation en situation de travail, une autre alternative ?

On en parle de plus en plus, les premières expérimentations sont menées, et nous attendons les premiers résultats d’ici la fin de l’année.

Elle pourrait se comparer à une nouvelle « forme » d’apprentissage. Au sein d’un grand groupe de pneumatique français (jaune), précurseur en la matière, cela fait déjà plusieurs années qu’elle est utilisée. Le dispositif a pour nom « Time to compétence ». L’objectif est double. Former au fur et à mesure, selon l’évolution des métiers, et former au cœur de l’environnement de travail Une gestion RH que l’on pourrait comparer à du « Just in time » des compétences. Grâce à une ingénierie pédagogique (et financière) de « mix-learning », l’apprenant expérimente, apprend par lui-même, en situation réelle.

Ce modèle, plutôt adapté aux formations métiers et très techniques, peut totalement se transposer aux autres secteurs de la formation professionnelle. Les formations dites réglementaires restent encore à part, certaines formations qui se déroulent en session « inter » sur plusieurs journées, peuvent être optimisées avec une expérience plus concrète et pratique, en situation de travail (ou mise en situation). Bien sûr, cela existe déjà. Mais encore loin d’être généralisé et développé pédagogiquement.

Prenons l’exemple de Marie, responsable commerciale dans une PME du secteur agroalimentaire. Lors de son dernier échange avec son manager, il lui demande de s’intéresser de plus près au social selling. Au quoi ? (pense-t-elle… mais sans oser lui dire 😊 ). Elle répond par la positive et négocie une formation « courte » qui ne sera pas du luxe…

Marie va découvrir la formation en situation de travail, dans son environnement. Elle va tester, expérimenter sur de vrais outils (le célèbre réseau social professionnel) et construire sa stratégie commerciale sur les réseaux sociaux, guidé par un professionnel. L’expérience a été plus que bénéfique pour Marie.

Toutes les formations ne peuvent pas appliquer la formation en situation de travail. Mais la pédagogie a un avenir certain (et déjà un présent).


Share by: